Publications

L’ARTHROSCOPIE de la MAIN, du POIGNET et du COUDE

Publication en 2020

 

Le livre L'Arthroscopie est un ouvrage indissociable de la Société Francophone d'Arthroscopie. Il est en « bonne place » dans la bibliothèque de bon nombre de chirurgiens orthopédistes et l'usure de sa couverture est le signe d'une utilisation fréquente. Au fur à et à mesure des éditions, le volume de ce livre est devenu considérable, et c'est sûrement un cap dans son histoire que de le diviser en plusieurs « articulations ».

Cet opus réunit les articulations de la main, du coude et du poignet. Il témoigne de l'essor de l'arthroscopie et de l'engouement des orthopédistes pour ces articulations dite « satellites ». Bien au-delà d'une voie d'abord « mini invasive », l'arthroscopie a permis une meilleure compréhension de l'anatomie et de la physiopathologie, particulièrement ligamentaire. Elle permet la prise en charge thérapeutique de pathologies qui restaient sans traitement ou de pathologies méconnues.

Comme pour le genou et l'épaule, il y a eu des « pionniers » puis des « promoteurs » qui ont sillonné la planète pour enseigner ces nouvelles techniques. Les jeunes orthopédistes sont nés avec internet, l'arthroscopie et l'échographie. Pour les articulations du coude et du poignet, l'arthroscopie est arrivée à maturité. L'échographie thérapeutique est encore au début de son « histoire ». Nous nous enrichissons de nos échanges, du compagnonnage et de l'enseignement. C'est le but de cetouvrage. Nous espérons qu'il répondra à vos attentes.

YACINE CARLIER
JERÔME GARRET


 

L’ARTHROSCOPIE DE LA HANCHE

Publication en 2020

Enfin !

Enfin, le premier ouvrage en français dédié à l'arthroscopie de hanche. Mille mercis à la Société Francophone d'Arthroscopie et aux auteurs. Je ne serai jamais assez reconnaissant tant c'est un plaisir et il est facile de travailler avec vous. 

Certes, il s'agit ici d'une réédition du livre bleu… mais quand on parle de réédition, à la vitesse où évolue l'arthroscopie, il ne suffit plus de mettre à jour, il faut quasiment tout réécrire en quelques années. Quel chemin, en effet, en si peu de temps ! Je suis de la génération de ceux qui ont vu se succéder dans leur bibliothèque les « bibles » successives de l'arthroscopie francophone : les fameux bouquins jaune, orange, bleu, avec une croissance importante de la pagination de ces livres... La nouvelle version s'annonçait trop volumineuse, trop lourde, inappropriée. Pour des raisons évidentes d'évolution des pratiques, elle devait se transformer et, de nouvelle édition, elle devient donc collection.

De profundis… L'arthroscopie de hanche demeure une technique obscure pour beaucoup d'entre nous. Sa situation particulière en profondeur, son développement récent, son matériel spécifique peuvent être autant de facteurs expliquant ce phénomène. C'est grâce en partie à des ouvrages comme celui-ci que cette technique devient accessible. Si on se place 15 ans en arrière, quelle chance aujourd'hui de pouvoir en disposer pour commencer ou approfondir sa pratique chirurgicale ! Restée longtemps confidentielle en France entre les mains expertes de pionniers comme H. Dorfmann, T. Boyer ou B. Locker, l'arthroscopie de hanche est devenue incontournable dans la prise en charge de la chirurgie conservatrice de hanche. Celle-ci a connu une croissance spectaculaire au cours de la dernière décennie. Il n'y a qu'à se référer au nombre quasi exponentiel des publications scientifiques sur le sujet. La description récente des conflits fémoro-acétabulaires reste un tournant dans le développement, puisque le traitement sous technique arthroscopique en est devenu le gold standard… Pas seulement ! L'arthroscope rend accessible les zones difficiles dans ou autour de cette articulation profonde : bourses, muscles, tendons, ligaments, synoviale, corps étrangers, etc.

L'arthroscopie a permis de mieux explorer la hanche native ou prothésée, faire évoluer la compréhension de la physiopathologie, et transformer les techniques chirurgicales. Au fil de ces dernières années, cette technique s'est imposée non seulement comme un outil incontournable de la chirurgie conservatrice, mais également de la prothèse de hanche douloureuse.

Cet ouvrage, grâce à un tel panel d'experts, apporte un support de connaissance unique, avec l'approche toujours originale de la francophonie. Bonne lecture !

OLIVIER MAY


 

L’ARTHROSCOPIE DE LA CHEVILLE ET DE L'ARRIERE-PIED

Publication en 2019

Devant le succès de l'ouvrage L'Arthroscopie, la Société Francophone d'Arthroscopie a souhaité décliner les articulations dans des volumes séparés afin de répondre à l'évoltion des pratiques professionnelles et aux questions des hyperspécialistes.

L'arthroscopie de la cheville et de l'arrière-pied est le premier opus de cette collection. Ce volume fait le point sur les principes généraux et l'ensemble des pathologies  de la cheville et de l'arrière-pied pouvant être prises en charge par des techniques arthroscopiques avec leurs évolutions et les résultats actuels. L’arthroscopie de la cheville et de l’arrière-pied connaît un véritable essor depuis une vingtaine d’années : limitée à une simple technique exploratrice à ses débuts, elle représente actuellement une approche chirurgicale moderne et complète permettant de mieux comprendre la quasi-totalité des pathologies de la cheville et de l’arrière-pied, des plus simples aux plus complexes. 

Richement illustré par des clichés et des vidéos, le contenu est exhaustif et didactique. Cet ouvrage s’adresse à tous les chirurgiens orthopédistes, jeunes praticiens et praticiens confirmés.

THOMAS BAUER
RONNY LOPES


 

L’ARTHROSCOPIE

Couverture L'Arthroscopie

Publication en 2015

Magnifique travail collectif, ce livre est la preuve de l’efficacité et du dynamisme de notre discipline et de la Société Francophone d’Arthroscopie. Il est la bible indispensable à tous les étudiants et reste aussi un livre de référence pour les arthroscopistes confirmés.

Réunissant plus de 240 auteurs avec 135 chapitres, plus de 1700 figures et 270 vidéos, nous abordons ici tous les domaines d’application de l’arthroscopie. Après l’exposition des techniques de base, la réalisation des noeuds et l’utilisation des ancres, après les descriptions des pathologies synoviales et cartilagineuses, toutes les pathologies articulaires sont passées en revue, qu’elles concernent l’épaule, le coude, le poignet, la main, la hanche, le genou, la cheville ou le pied. Une incursion est par ailleurs faite autour du rachis. L’arthroscopie ayant toujours eu un rôle de pionnier, les domaines innovants et les techniques audacieuses − mais déjà reconnues − sont également traités.

Autre innovation : la version papier donne également accès à l’ebook et aux compléments numériques.

JEAN-FRANÇOIS POTEL
CHRISTOPHE HULET